Minipilule

La minipilule est un contraceptif hormonal réversible. Comme son nom l’indique, il s’agit de pilules,vendues sous forme de plaquette de 28 comprimés. Contrairement à « la pilule », que l’on appelle aussi « contraceptifs oraux combinés », elle ne contient pas d’oestrogène, mais bien seulement un progestatif.

Comment ça fonctionne?

Cette méthode nécessite de prendre un comprimé par jour, tous les jours à la même heure. Ces comprimés libèrent alors une hormone (progestérone) chargée d’empêcher l’ovulation, d’amincir l’endomètre et de rendre le passage des spermatozoïdes vers l’utérus plus difficile.

La minipilule doit se prendre à chaque jour, à la même heure, pendant les 28 jours que représente la plaquette de comprimés. Il n’y a pas de période d’arrêt sans hormones, et donc une nouvelle plaquette de comprimés doit être prise immédiatement à la suite de l’autre.

Est-ce efficace ?

Lors d’une utilisation parfaite: 99,7%

Lors d’une utilisation courante: 92%

* Une variation de plus de 3 heures dans l’horaire de la prise quotidienne diminue de façon considérable l’efficacité de la minipilule.

Principaux avantages possibles:

  • Ne contient pas d’œstrogène
  • Retour rapide de la fertilité
  • Peut entraîner une diminution du flux menstruel et des crampes menstruelles
  • Peut être utilisé chez les personnes qui allaitent
  • Peut convenir aux femmes de plus de 35 ans et aux femmes qui fument

Principaux inconvénients possibles:

  • Utilisation rigoureuse: doit être prise à tous les jours à la même heure
  • Peut provoquer des saignements irréguliers
  • Peut causer des nausées, sensibilité des seins et des maux de tête
  • Son efficacité peut être altérée par la prise d’autres médicaments

Contre-indications

  • Cancer du sein
  • Saignements vaginaux inexpliqués
  • Hypersensibilité à une composante de la minipilule
  • Maladie du foie

Comment peut-on se la procurer?

L’utilisation de la minipilule requiert typiquement une consultation avec un.e professionnel.le de la santé e ainsi qu’une prescription médicale, puis est vendu en pharmacie au coût d’environ 18$ pour une plaquette. Les régimes d’assurance public et privé couvrent ces frais.

Sources