VPH

Le VPH est un accronyme désignant le virus du papillome humain. Son infection peut prendre la forme de lésions comparables à des verrues, parfois appelées condylomes. Il existe toutefois différents types de VPH ,dont certains ne provoquent pas de condylomes et ne sont pas visibles à l’oeil nu.

Le virus peut se transmettre :

  • par les relations sexuelles génitales, anales ou orales, avec ou sans pénétration.
  • par contact direct (peau à peau) avec une personne atteinte présentant des lésions ou non.

Les principaux symptômes

Dans plusieurs cas, une personne ayant contracté le VPH ne présentera pas de symptômes. S’il y en a, les symptômes du VPH sont :

  • la présence de condylomes (excroissance semblable à une verrue), au niveau des organes génitaux, des aines, autour de l’anus ou dans la bouche.
  • de l’irritation et des démangeaisons dans ces zones.

Le traitement

La plupart du temps, les condylomes disparaîtront par eux-même dans un délai de quelques mois à quelques années. Il est aussi possible de faire disparaître les condylomes grâce à une crème, ou un traitement au laser ou à l’azote. Des traitements comparables existent également pour permettre d’éviter le développement de potentielles complications suite à un diagnostic.

La prévention

Il existe des vaccins pouvant aider à prévenir certains types de VPH (les types suivants dans différents vaccins : 6,11,18,31, 33, 45, 52, 58 ). Cependant, aucun vaccin actuel ne permet  de prévenir tous les types de VPH, et l’efficacité à long terme de ces différents vaccins reste encore à valider. En d’autres mots, le fait d’avoir reçu une vaccination contre le VPH ne protège pas contre tous les VPH, ni contre les autres ITSS.

Avoir ou penser avoir une ITSS peut faire vivre toute sortes d’émotions et de questionnements. Vous avez besoin d’en parler? Consultez la section Aide et soutien pour parler ou écrire à un.e sexologue.

 

Sources : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies-infectieuses/sante-sexuelle-infections-transmissibles-sexuellement/prevention-vaccin-contre-vph-questions-reponses.html#a4