Vaginites

La vaginite (ou infection vaginale) n’est pas considérée comme une ITS/ITSS, bien qu’elle soit parfois transmissible sexuellement. La plupart des vaginites sont toutefois simplement reliés à un débalancement de la flore vaginale (PH vaginal), et on parle alors de vaginite à levure ou de vaginose bactérienne. Elles peuvent survenir à tout âge.

Ce débalancement peut être lié  à la prise d’antibiotiques, à l’utilisation de produits d’hygiène parfumés, au port de sous-vêtement serrés, de maillot de bain humide trop longtemps, à un changement d’alimentation ou une fatigue extrême, etc.

Plus rarement, les infections vaginales peuvent aussi être causées par des bactéries ou des microorganismes protozoaires contractés lors d’une relation sexuelle.

Les principaux symptômes d’infection vaginale:

  • Des pertes vaginales ayant une texture, une odeur et/ou une couleur différente que celles de d’habitude*.
  • De l’enflure, de l’irritation, des rougeurs ou des démangeaisons dans la région de la vulve et du vagin.
  • De la douleur en urinant
  • De la douleur pendant les relations sexuelles.

*Comme les pertes vaginales varient tout au long du cycle menstruel, il peut être difficile d’évaluer si les pertes sont anormales. En cas de doute, consultez un.e professionnel.le de la santé.

Le dépistage

Le dépistage peut se faire grâce au prélèvement de sécrétions vaginales. Toutefois, le dépistage n’est pas nécessairement obligatoire pour diagnostiquer la vaginite à levure, comme il s’agit d’une infection courante. La/le professionnel.le de la santé évaluera avec vous la meilleure option, selon vos symptômes et votre historique de santé.

Le traitement

Il arrive souvent que les vaginites à levure se résorbent d’elles-mêmes. Sinon, elles sont généralement faciles à traiter à l’aide de crèmes ou de gélules intravaginales. Bien que certains traitements soient disponibles en vente libre, il est fortement recommandé de consulter un.e professionnel.le de la santé (pharmacien.ne, infirimière, médecin) pour savoir quel traitement choisir, et pour écarter tout autre cause possible des symptômes ressentis.

N’hésitez pas à consulter un.e professionnel.le de la santé si vos symptômes persistent ou empirent. Certains types de vaginites (ex: vaginose bactérienne) nécessitent un traitement médical sous prescription pour en guérir, et peuvent entraîner des complications s’ils ne sont pas traités.