Condom masculin (condom interne)

Le condom masculin (condom interne) est une mince membrane, généralement en latex, qui s’insère sur le pénis en érection. C’est la seule méthode de contraception qui peut à la fois prévenir la grossesse ET la plupart des infections transmissibles sexuellement (ITS).

*Les informations contenues dans cette section concernent principalement les condoms de latex, bien que la plupart des informations sont aussi applicables aux condoms de polyuréthane.

**Le terme « condom interne » est utilisé ici afin d’éviter d’assumer que toutes les personnes possédant un pénis s’identifient au genre masculin.

Comment ça fonctionne?

Le condom crée une barrière pour les ITSS, et pour les spermatozoïdes présents dans le sperme et dans le liquide pré-éjaculatoire. Les spermatozoïdes ne peuvent donc pas se rendre à l’ovule et le féconder, et l’échange de fluides corporels ainsi que le contact physique est bloqué, ce qui diminue le risque de transmission d’infections.

Est-ce efficace?

Lors d’une utilisation parfaite : 98%*

Lors d’une utilisation typique : 82%

*Bien que la majorité des condoms soient faits de latex, il existe aussi des condoms faits de d’autres matériel, comme le polyuréthane ou la membrane d’agneau. L’utilisation des condoms de latex et de polyuréthane est toutefois à privilégier, puisque l’efficacité des autres types de condoms en matière de prévention des ITSS n’est pas aussi élevée.

Principaux avantages possibles:

  • Offert en différentes couleurs, tailles, saveurs, textures, etc.
  • Disponible sans ordonnance, gratuit ou à peu de frais
  • Peut être combiné à une méthode contraceptive hormonale (double protection)
  • Offre une protection contre la plupart des ITSS

Principaux inconvénients possibles:

  • Possibilité de bris lors de la pose du condom et lors de la relation sexuelle
  • Peut diminuer la spontanéité
  • Peut réduire les sensations des partenaires

Contre-indications

  • Les personnes présentant une allergie ou une sensibilité au latex (utiliser des condoms en polyuréthane)

Comment peut-on se le procurer ?

Certains organismes communautaires (ex: maison de Jeunes, Sexplique) , les CLSC et les infirmiers.ères scolaires en distribuent gratuitement. Il est aussi disponible en vente libre dans les pharmacies, certains dépanneurs, supermarchés et boutiques spécialisées, et même dans des machines distributrices de restaurants. Le prix varie entre 6$ et 14$ la douzaine.

Les règles d’or pour bien utiliser le condom

Il est important de suivre le mode d’utilisation pour la mise en place du condom sur le pénis, afin de réduire les risques de bris et que son efficacité soit au maximum.

  • Évitez tout contact du pénis avec la bouche, le sexe ou l’anus d’un.e partenaire avant de mettre le condom.
  • S’assurer de la qualité du condom en vérifiant la date d’expiration sur le sachet et en le conservant à l’abri de la chaleur, du froid, de la lumière et de l’humidité.
  • Attention aux bijoux, aux dents et aux ongles qui peuvent endommager le condom.
  • Le condom se place sur le pénis en érection. Pincez le bout du condom (réservoir) lors de la mise en place afin de laisser un espace pour recueillir le sperme.
  • Si le condom est déposé sur le pénis dans le mauvais sens, jetez-le et utilisez-en un nouveau.
  • Après l’éjaculation, il faut immédiatement cesser la pénétration en maintenant le condom contre la base du pénis pendant le retrait;
  • Un nouveau condom doit être utilisé à chaque nouvelle relation sexuelle.
  • Si vous souhaitez utiliser un lubrifiant supplémentaire avec le condom, utilisez un lubrifiant à base d’eau. Les produits lubrifiants à base de silicone ou d’huile de pétrole (ex: vaseline) sont à éviter puisqu’ils peuvent briser le condom.
  • Après la relation sexuelle, enveloppez le condom dans un papier mouchoir et jetez-le à la poubelle. Ne le jetez pas dans la toilette. S’il y a eu un échec de l’utilisation du condom (ex : bris, glissement), consultez votre pharmacien.ne. Elle/il pourra vous proposer des options pour réduire le risque de grossesse non planifiée.

Sources