Contraception

Il existe de nombreux moyens de contraception et chacun d’eux présentent à la fois des avantages et des inconvénients. Le choix d’une méthode contraceptive est une décision très personnelle qui peut varier en fonction des préférences, des besoins, des habitudes de vie et des valeurs des utilisateurs et utilisatrices. L’efficacité de chaque méthode est proportionnelle au degré de motivation et de participation des partenaires, ainsi qu’au respect des conditions d’utilisation.

Vous trouverez dans cette section de l'information pour :

D’autres critères peuvent influencer le choix d’un moyen de contraception, tels que l’efficacité théorique et pratique, la présence de contre-indications médicales, l’accessibilité, la fréquence des relations sexuelles, le nombre de partenaires et la réversibilité.

Vous trouverez dans cette section de l’information pour :

  • Vous guider dans le choix de la méthode de contraception qui convient le mieux à votre santé et à votre mode de vie.
  • Vous permettre de vivre votre sexualité en toute sécurité.

Méthodes barrières

Les méthodes barrières comprennent le condom masculin, le condom féminin, le diaphragme, le stérilet de cuivre (DIU) ainsi que l’éponge utilisée avec spermicide. Ces moyens de contraception agissent en formant une «barrière» qui empêche les spermatozoïdes de pénétrer dans le canal cervicale et donc de féconder un ovule. Les spermicides sont des substances qui contiennent un agent chimique (souvent nonoxynol-9) et un agent transporteur (glycérine, lactose, etc.). Ils agissent principalement en détruisant les spermatozoïdes ou en les rendant inactifs. Ils doivent de préférence être utilisés conjointement avec un autre moyen de contraception tel que le diaphragme ou le condom. L’éponge contraceptive est aussi une méthode barrière avec spermicide.

Méthodes hormonales

Certains moyens de contraception hormonaux sont dits «combinés», c'est-à-dire qu’ils contiennent deux types d’hormones. Ces hormones sont des versions synthétiques de l’œstrogène et de la progestérone, qui sont des hormones produites par notre organisme. Certains contraceptifs oraux, l’anneau vaginal et le timbre contraceptif sont des moyens de contraception hormonaux combinés. D’autres méthodes contraceptives, telles que le dispositif hormonal intra-utérin Mirena, la minipilule et le contraceptif en injection Depo-Provera contiennent uniquement un progestatif.

Méthodes naturelles

Les méthodes de contraception naturelles sont basées sur la connaissance du corps de la femme et du cycle menstruel. Ces méthodes ne font appel à aucun agent chimique ou dispositif. Elles peuvent être utilisées comme méthode de contraception ou encore pour connaître les périodes les plus propices à la fécondation. La méthode du calendrier, la méthode Billings ainsi que la méthode sympto-thermique font partie des méthodes de contraception naturelles. De façon globale, la méthode du calendrier consiste à déterminer, à l’aide de calculs, les périodes de fertilité et d’infertilité de la femme tandis que la méthode Billings vise plutôt l’observation des modifications de la glaire cervicale.

La méthode sympto-thermique étant celle qui englobe à la fois la méthode du calendrier ainsi que la méthode Billings, nous traiterons davantage de celle-ci. Nous vous invitons à consulter la section Méthode sympto-thermique pour plus d’information sur cette méthode naturelle de contraception.

Méthodes de stérilisation

Les méthodes de stérilisation comprennent la ligature des trompes chez la femme ainsi que la vasectomie chez l’homme. Ces deux méthodes consistent en une intervention chirurgicale mineure qui vise à empêcher la fécondation. La ligature des trompes permet d’obstruer les trompes de Fallope de la femme tandis que la vasectomie permet de sceller les canaux déférents de l’homme. Les méthodes de stérilisation ont un taux d’efficacité très élevé.

La ligature des trompes et la vasectomie devraient être considérées comme étant permanentes et irréversibles et nécessitent donc une période de réflexion quant au désir définitif de ne plus avoir d’enfant.

Contraception d’urgence

La contraception d’urgence peut être utilisée après une relation sexuelle à risque ou non protégée afin de prévenir une grossesse non désirée. Elle agit principalement en prévenant l’implantation de l’ovule dans l’utérus.

Il existe deux méthodes de contraception d’urgence :

Contraception après la naissance

L’arrivée de bébé, en plus d’apporter joie et plaisir, modifie grandement vos habitudes et votre rythme de vie, surtout si c’est un premier bébé. Le choix d’un contraceptif à la suite d’un accouchement peut dépendre de certains facteurs, tels que si la femme allaite ou non, si le couple désire d’autres enfants, s’il y a eu des complications lors de l’accouchement, l’efficacité théorique et pratique, l’accessibilité, la fréquence des relations sexuelles, la réversibilité, etc.