VIH/SIDA

Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un virus qui cause le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA). Le VIH s’attaque au système immunitaire de l’organisme, ce qui affaiblit les défenses naturelles du corps et accentue le risque de contracter d’autres infections ou maladies.

Sexplique > ITSS > VIH/SIDA

  • Le VIH est une maladie à déclaration obligatoire (MADO) seulement dans le cas où la personne infectée a donné ou reçu du sang, des tissus ou des organes.
  • On remarque une diminution des nouveaux cas de VIH, mais une augmentation continuelle des personnes infectées, puisqu’il n’y a pas de traitement
  • En 2010, 525 infections par le VIH ont été enregistrées
  • Les hommes représentent environ 82% des nouveaux cas déclarés en 2010

Mode de transmission

  • Par relation sexuelle orale, vaginale ou anale non protégée avec une personne infectée.
  • Par le contact des organes génitaux, de l’anus ou d’une plaie avec le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales d’une personne infectée.
  • Par contact de sang à sang (exemple : partage de matériel d’injection de drogues, tatouage ou perçage avec du matériel contaminé).
  • Peut être transmis de la mère à son bébé lors de la grossesse, de l’accouchement et de l’allaitement.

 

***La présence d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) chez la personne infectée ou la personne exposée augmente le risque de transmission du VIH. Il est donc important d’effectuer régulièrement des tests de dépistage et de porter une protection (condom, digue dentaire) lors des relations sexuelles.  

Période d’incubation 

 

  • De 2 semaines à 6 mois pour l’infection primaire symptomatique. Le délai entre l’infection au VIH et le diagnostic du sida peut être de plusieurs années.

Symptômes

 

Parfois asymptomatique pendant plusieurs années

 

  • Fièvre ou sueurs fréquentes;
  • Fatigue ou manque d’énergie;
  • Maux de tête;
  • Maux de gorge;
  • Nausées, vomissements ou diarrhée;
  • Douleurs musculaires ou douleurs au niveau des articulations;
  • Ganglions enflés;
  • Perte de poids rapide.
   

Test de dépistage

Prise de sang

 

Traitement

 

Il n’existe aucun traitement permettant de guérir l’infection du VIH. Toutefois, la prise quotidienne de certains médicaments (antirétroviraux) peut permettre de ralentir la progression du VIH et de prévenir les infections opportunistes.

 

Complications possibles

 

Puisque le VIH s’attaque au système immunitaire et l’affaiblit, cette infection peut entraîner l’acquisition de maladies ou d’infections graves, évoluer vers le sida et causer la mort.

 

Pour une personne infectée par le VIH, il est possible d’adopter certaines mesures afin de contrôler ou de retarder l’aggravation de son état de santé :
  • En ayant un suivi médical régulier;
  • En prenant quotidiennement la médication;
  • En maintenant à jour l’immunisation de base (exemple : vaccination contre l’hépatite A et B, l’influenza et le pneumocoque).
 

Prévention

 

Il est possible de prévenir l’infection du VIH :
  • En utilisant une protection (condom, digue dentaire) lors de chaque relation sexuelle;
  • En passant des tests de dépistage régulièrement.
  • Pour les personnes infectées par le VIH, il est possible de prévenir la transmission de l’infection aux autres :
  • En ne faisant pas de don de sang ou d’organes;
  • En utilisant un moyen de protection lors des relations sexuelles et en avisant son ou ses partenaires;
  • En évitant de partager des objets personnels et du matériel d’injection de drogues;
  • En prenant des antirétroviraux pendant la grossesse et à l’accouchement pour prévenir la transmission du virus au nouveau-né;
  • En prévenant les personnes qui peuvent être en contact avec nos liquides biologiques (médecins, dentistes, tatoueurs, etc.) de la présence de l’infection afin que des mesures de protection soient prises.

Sources :