Hépatite B

L’hépatite B est une infection du foie causée par un virus qui peut être transmis sexuellement ou par le sang. L’hépatite B est une maladie à déclaration obligatoire (MADO).

Sexplique > ITSS > Hépatite B

Mode de transmission

  • Par relation sexuelle orale, vaginale ou anale avec une personne infectée.
  • Par le contact des organes génitaux, de l’anus ou d’une plaie avec le sang, le sperme ou les sécrétions vaginales d’une personne infectée.
  • Par contact de sang à sang (exemple : partage de matériel d’injection de drogues, tatouage ou perçage avec du matériel contaminé).
  • Peut être transmis de la mère à son bébé lors de la grossesse et de l’accouchement.

 

Période d’incubation

  • Peut varier de quelques jours à environ 8 semaines après une exposition, selon le type d’infection.

Symptômes

 

Souvent asymptomatique

  • Fatigue;
  • Maux de gorge;
  • Douleurs musculaires;
  • Fièvre;
  • Nausées;
  • Vomissements;
  • Jaunisse;
  • Diminution de l’appétit
 

Test de dépistage

Prise de sang

 

Traitement

 

Chez certaines personnes infectées, l’organisme combattra le virus de l’hépatite B en développant des anticorps, tandis que pour d’autres personnes, le virus demeurera dans l’organisme à vie, c’est ce que l’on appelle un «porteur chronique».

De plus, des traitements peuvent permettent de contrôler la gravité de l’infection et, dans certains cas, ils peuvent mener à la guérison.

Au Québec, le vaccin contre l’hépatite B est offert gratuitement en 4e année du primaire.

Complications possibles

 

L’hépatite B non diagnostiquée ou non soignée peut causer une cirrhose du foie et le cancer du foie. Elle peut aussi devenir une infection chronique et rarement causer la mort.  

Prévention

 

Il est possible de prévenir l’infection de l’hépatite B :

  • En se faisant vacciner contre l’hépatite B;
  • En utilisant une protection (condom, digue dentaire) lors de chaque relation sexuelle;
  • En passant des tests de dépistage régulièrement.
  • Pour les porteurs de l’hépatite B, il est possible de prévenir la transmission de l’infection aux autres :
  • En faisant vacciner leurs proches;
  • En ne faisant pas de don de sang ou d’organes;
  • En utilisant un moyen de protection lors des relations sexuelles et en avisant son ou ses partenaires;
  • En évitant de partager des objets personnels et du matériel d’injection de drogues;
  • En prévenant les personnes qui peuvent être en contact avec nos liquides biologiques (médecins, dentistes, tatoueurs, etc.) de la présence de l’infection afin que des mesures de protection soient prises.
 

Sources :