Gonorrhée

La gonorrhée est une infection transmissible sexuellement causée par la bactérie Neisseria Gonorrhoeae (ou gonocoque). Elle est souvent considérée comme l’infection «jumelle» à la chlamydia, puisqu’elles ont les mêmes modes de transmission et les mêmes symptômes.

Sexplique > ITSS > Gonorrhée

  • La gonorrhée est en constante évolution depuis 2004.
  • Les 2/3 des cas de gonorrhée sont des hommes, dont 1/3 âgés de 15-24 ans.
  • 2066 cas déclarés en 2010 au Québec.

Mode de transmission

  • Lors d’un  contact sexuel oral, vaginal ou anal non protégé.
  • Une mère infectée peut transmettre la gonorrhée à son bébé lors de l’accouchement.
 

Période d’incubation 

  • De 2 à 7 jours lorsqu’il y a des symptômes

 

Symptômes

 

Souvent asymptomatique

Chez la femme :

  • Pertes vaginales anormales;
  • Douleurs en urinant ou lors des relations sexuelles;
  • Douleurs abdominales;
  • Saignement vaginal anormal;
  • Inflammation du col de l’utérus (cervicite);
  • Douleurs, démangeaisons ou écoulements rectaux.

Chez l’homme :

  • Douleurs en urinant et/ou douleurs testiculaires;
  • Écoulement anormal par le pénis;
  • Démangeaisons de l’urètre;
  • Douleurs, démangeaisons ou écoulements rectaux;
  • Maux de gorge (rarement).

Test de dépistage

  • Par un prélèvement de sécrétions sur le col de l’utérus ou au niveau de l’urètre.
  • Par prélèvement d’urine.

 

Traitement

 

Antibiotiques.

Les patients qui sont traités pour la gonorrhée doivent également recevoir un traitement pour la chlamydia étant donné que ces deux infections sont souvent associées. De plus, la personne infectée doit aviser son ou ses partenaires sexuels afin que ceux-ci reçoivent un traitement et ainsi, éviter la transmission à d’autres partenaires.

Complications possibles

 

Une gonorrhée non traitée peut avoir des conséquences sur la santé :

Chez la femme :

  • Infertilité;
  • Atteintes inflammatoire pelvienne (AIP);
  • Grossesse ectopique;
  • Douleur pelvienne chronique;
  • Syndrome de Reiter;
  • La gonococcémie disséminée (une fièvre, des lésions sur la peau et une douleur de type arthritique).

Chez l’homme :

  • Infertilité (rarement);
  • Syndrome de Reiter ;
  • Orchi-épididymite (inflammation d'un testicule et d'un épididyme) ;
  • La gonococcémie disséminée (une fièvre, des lésions sur la peau et une douleur de type arthritique).

Prévention

 

Il est possible de prévenir l’infection et la transmission de la gonorrhée :
  • En utilisant une protection (condom, digue dentaire) lors de chaque relation sexuelle;
  • En passant des tests de dépistage régulièrement.

 

Sources :