Désir de grossesse

Malgré la pensée populaire qu’il est facile de devenir enceinte, certains couples peuvent prendre plusieurs mois à y arriver, car divers facteurs peuvent influencer la fécondité. D’après l’Organisation mondiale de la Santé, la fertilité diminue avec l’âge: durant la vingtaine, une femme a de 20 à 25 %/année de possibilités de devenir enceinte; à 30 ans, ces possibilités passent à 20 %; à 35 ans, ces possibilités diminuent à 9 %; à 40 ans, cette femme à 5 % de possibilités de devenir enceinte et à 45 ans les risques de fausse couche sont de 54 %.

Madame, avez-vous :

  • utilisé ou utilisez-vous présentement un moyen de contraception?
  • déjà eu une ou des ITSS (infection transmissible sexuellement et par le sang) qui auraient pu affecter votre fertilité?
  • déjà souffert ou souffrez-vous d’endométriose? Les inflammations provoquées par l’endométriose perturbent la maturation de l’ovule, l’ovulation ainsi que la fécondation de l’ovule.

Monsieur, avez-vous :

  • des sous-vêtements trop serrés qui pourraient remonter vos testicules près de votre corps et ainsi diminuer la production de spermatozoïdes?
  • un emploi qui vous demande d’être assis sur une longue période? Effectivement, le fait d’être assis longtemps augmente la température des testicules, ce qui affecte la quantité et la qualité des spermatozoïdes.
  • déjà eu les oreillons? Une atrophie partielle ou totale du testicule peut être une conséquence d’un non traitement des oreillons.
  • déjà eu une ou des ITSS (infection transmissible sexuellement et par le sang) qui auraient pu affecter votre fertilité?
La période la plus propice à la fécondation est au moment de l’ovulation, qui se situe en général le 14e jour avant les prochaines menstruations. L’ovulation se produit lorsque l’ovaire libère un ovule et que celui-ci descend dans la trompe de Fallope, où il y demeure en attendant un spermatozoïde qui pourra le féconder. Il peut être plus difficile de prévoir l’ovulation chez les femmes qui ont des cycles menstruels irréguliers.

Comment reconnaître l’ovulation?

Certains signes permettent au couple d’identifier le moment où l’ovulation survient ou lorsqu’elle est passée. L’observation de la glaire cervicale ainsi que de la température basale en font partie. La méthode sympto-thermique intègre ces deux éléments et permet de déceler les périodes de fécondité et d’infertilité du cycle menstruel. Cette méthode permet donc au couple de maximiser les moments propices à la fécondation. Pour de plus amples informations, visitez la section méthode sympto-thermique. La sensibilité aux seins, la douleur abdominale et une augmentation du désir sexuel pourraient être d’autres signes de l’ovulation… Soyez à l’écoute de votre corps ! Puisque qu’un spermatozoïde peut vivre de 3 à 5 jours à l’intérieur de l’utérus et que l’ovule y demeure 24 heures, la femme est également fertile les quelques jours précédents l’ovulation.

Pour augmenter les chances de fécondation du couple

  • Habitudes de vie
    • Éviter les douches vaginales
    • Avoir une alimentation saine et suffisamment de sommeil
    • Consommer des aliments contenant de a vitamine B12, de la vitamine E et de l’acide folique.
    • Éliminer les situations stressantes
    • Diminuer la consommation de caféine et éliminer la consommation de tabac, alcool et/ou drogue.
  • Les relations sexuelles
    • Il est important que l’homme éjacule à l’intérieur du vagin
    • Dans le cas de sécheresse vaginale, optez pour un lubrifiant soluble à l’eau.
    • Faire l’amour au moment de l’ovulation, mais aussi les jours qui la précèdent.
    • Rester allongé pendant environ 5 minutes après la relation sexuelle pourrait faciliter le passage des spermatozoïdes vers l’ovule. Vous pourriez aussi surélever votre bassin en plaçant un oreiller sous vos hanches.

Comment bien vivre sa sexualité?

  • Essayer de trouver des moyens pour que les relations sexuelles demeurent spontanées, malgré qu’elles soient planifiées
  • Créer une atmosphère de détente
  • Rester attentif l’un à l’autre. La communication est très importante pour garder l’harmonie dans votre couple.
  • Le plaisir sexuel ne se limite pas à la pénétration vaginale. Lorsque vous n’êtes pas en période ovulatoire, n’hésitez pas à essayer d’autres formes de stimulation sexuelle. Ainsi, les relations sexuelles ne seront pas qu’une activité axée seulement sur la reproduction.
S’il n’y a pas de grossesse après avoir eu des relations sexuelles non protégées durant au moins douze mois avec votre partenaire, la consultation en clinique de fertilité pourrait être envisagée. Par ailleurs, le fait d’avoir complété trois graphiques sympto-thermique pourrait accélérer le processus en clinique de fertilité. Si vous avez des questions concernant la fertilité, le cycle menstruel ou tout autre sujet touchant la sexualité, n’hésitez pas à nous contacter.

Sources